Collectivités & garages solidaires

Formation à revoir Durée : 2 h
thumbnail

Objectifs de la formation

  • Identifier les enjeux auxquels répondent les garages solidaires
  • Appréhender les différents profils et modèles économiques des garages solidaires
  • Identifier des acteurs de l'ESS qui opèrent sur ce champ
  • Préciser le rôle possible des collectivités en lien avec les acteurs du territoire

À propos de la formation

Cette formation s'est déroulée le 03 apr 2018.

Mobilité durable et solidaire, emploi, formation, insertion professionnelle, développement économique local, réponse aux besoins de publics en situation de précarité, participation et développement du lien social, etc. les garages solidaires répondent à des enjeux multiples de politiques publiques.

Pour y répondre, ces initiatives peuvent prendre des formes juridiques et développer des modèles économiques variés (Entreprises d’insertion, associations, coopératives, etc.).

Cette conférence en ligne sera l'occasion d'aborder les enjeux auxquels répondent les garages solidaires, de présenter des acteurs de l'ESS et les différents modèles économiques qu’ils ont développés, et d’identifier les leviers d’action possibles pour les collectivités territoriales.

Avec les interventions de :

- Lauriane Barthélémy, chargée de mission, Avise : Enjeux, problématiques et modèles des garages solidaires.
- Jean-Marie Beaucourt, administrateur de Solidarauto 49 : un exemple de structuration et développement d’un garage solidaire
- Albine Séris, chargée de développement du réseau APREVA : L’accompagnement des acteurs et des collectivités territoriales.
- Jacques Parent, consultant d’Inédit Conseil : Plateformes de mobilité et politiques territoriales.

 

 

Frais d’inscription :

Gratuit pour les collectivités adhérentes au RTES et pour les collectivités abonnées à l’une des communautés professionnelles d’IDEAL Connaissances. Pas de frais d’inscription pour les agents et élus adhérents au RTES.

Non abonnés et non adhérents au RTES : 50€ pour les collectivités, associations, individuels et universités, 100€ pour les entreprises.

Tarifs Non abonnés : 50 €
Abonnés : inclus dans l'abonnement à la communauté ECOSOL

Public conseilléAgents et élus de collectivités locales en charge de l'ess, du développement économique, de l'insertion, de la politique de la ville.

Les interventions

VidéoDescriptionIntervenants
LancerSolidarauto 49 : un exemple de garage solidaire
Photo de Jacques Parent
Utilisateur
Entreprise

Jacques Parent

Lancer Le 03 Apr 2018 à 15:30Les plateformes de mobilité
Photo de Jean-Marie Beaucourt
Utilisateur
Asso

Jean-Marie Beaucourt

Lancer Le 03 Apr 2018 à 14:00Les garages solidaires : enjeux, problématiques et modèles
Photo de Albine Séris
Utilisateur
Asso

Albine Séris

Lancer Le 03 Apr 2018 à 15:00Réseau APREVA : quelques clés pour le développement des garages solidaires.
Photo de Albine Séris
Utilisateur
Asso

Albine Séris

6 commentaires

  • Photo de Jean-Pierre BERENGUER
    Utilisateur
    thumbnail

    Jean-Pierre BERENGUER

    Jean-Pierre BERENGUER. (Organisme non renseigné), Il y a 2 mois

    Bonjour,
    Je ne serais malheureusement disponible, pensez vous l'enregistrer et la retransmrettre?
    Codialement
    Jean-Pierre BERENGUER
    0699090739
  • Photo de Pierre-Alain SIMON
    Animateur
    Asso

    Pierre-Alain SIMON

    Pierre-Alain SIMON. (RTES), Il y a 2 mois

    Bonjour,
    En effet, la conférence sera enregistrée, les vidéos seront disponibles une dizaine de jours après la diffusion.
    Cordialement
  • Photo de Chloé Sécher
    Animateur
    Asso

    Chloé Sécher

    Chloé Sécher. (RTES), Il y a 2 mois

    Bonjour,

    En attendant la conférence du 3 avril, retrouvez un annuaire des garages solidaires en France réalisé par l'Avise afin de valoriser ces initiatives et faciliter la mise en relation entre les différents porteurs de projet et dirigeants de garages solidaires sur l’ensemble du territoire français.
    https://www.avise.org/sites/default/files/atoms/files/20180320/avise_20180316_annuaire-garages-solidaires-france_v.3.pdf


    Et n'hésitez pas à partager dès maintenant vos questionnements sur la thématique !
  • Photo de Lorena GOYTIA
    Animateur
    thumbnail

    Lorena GOYTIA

    Lorena GOYTIA. (IDEAL CONNAISSANCES), Il y a 1 mois

    Bonjour,

    Pour toutes difficultés de connexion n'hésitez pas à me joindre au 01 45 15 08 47
  • Photo de Chloé Sécher
    Animateur
    Asso

    Chloé Sécher

    Chloé Sécher. (RTES), Il y a 1 mois

    Bonjour,

    Vous trouverez ci-dessous les supports des intervenants et les ressources mentionnées durant cette conférence :

    Ressources :
    -  La présentation de Lauriane Barthelemy, chargée de mission à l’Avise
    -  Le guide réalisé par l’Avise : Comment créer et développer un garage solidaire ?
    -  L’annuaire des garages solidaires réalisé par l’Avise
    -  La présentation de Jean-Marie Beaucourt, administrateur de Solidarauto49
    -  La présentation d’Albine Séris, chargée de développement du réseau APREVA
    -  La présentation de Jacques Parent, consultant d’Inédit Conseil
    -  La vidéo de présentation du PTCE Pôle Mobilité du bassin d’emploi du Havre

    A venir :
    - Les garages solidaires acteurs de la mobilité inclusive - 21 juin - Avise et Fondation PSA.
     

  • Photo de Chloé Sécher
    Animateur
    Asso

    Chloé Sécher

    Chloé Sécher. (RTES), Il y a 1 mois

    Bonjour,
    Certaines de vos questions n'avaient pu être traitées pendant la visioconférence. Nous les avons transmises aux intervenants et ils y ont répondu. Merci à eux !

     Cécile HUGUET (responsable territoriale insertion CD Gironde) : Avez-vous un exemple de "coopérative" mobilité où les mécaniciens seraient des auto entrepreneurs?
    Albine Séris : Il existe un projet de ce type à Évreux, mais qui n’a pas encore démarré et qui est porté par la plateforme Wimoov.
     
    Mohamed EL AIYATE : Je pense qu'il est nécessaire d'éduquer vers une mobilité plus écologique dite mobilité douce la transition énergétique passe par ce genre de structure il me semble.
    Jacques Parent : Au sein d’une plateforme de mobilité, on peut effectivement mettre en place des actions relevant de la transition énergétique et de promouvoir le fait de se déplacer autrement. Sont proposés des accompagnements de personnes et une large palette d’activités et de services. Le garage solidaire n’est pas une fin en soi, mais un outil parmi d’autres pour répondre aux besoins de mobilité des publics fragiles.
    Albine Séris : Non, un garage solidaire peut également être sous forme associative « classique » ou encore sous forme SARL. Cependant pour les statuts en SARL ou SAS, l’impossibilité de recevoir des subventions et la fiscalisation est un grand obstacle pour la pérennité financière du garage.
     
    Marotte Jean-Pierre (délégué Transition écologique et solidaire Mairie Triel sur Seine) : Peut-on imaginer une coopération avec les constructeurs qui pratiquent les reprises Argus ++
    Albine Séris : Ponctuellement, des garages solidaires contractualisent avec des concessionnaires sur l’achat de lots de véhicules. Cependant, le contexte local est très important, ce type de partenariat n’est pas toujours possible car les filières de reprises de véhicules sont des marchés très concurrentiels et organisés (revente à l’étranger…).

    Christine Cholloux (attachée bureau des Vice-présidents CD Gironde) : Avez-vous déjà contacté les constructeurs pour des dons de véhicules de collaborateurs?
    Lauriane Barthélémy : Il n'y a pas de démarche de ce type au niveau national à ce jour et que chaque garage solidaire se rapproche des concessions de son territoire pour nouer des partenariats. L’association PRAM est spécialisée dans la collecte, la remise en état professionnelle et la revente solidaire de voitures d’occasion. Elle collabore avec des professionnels de l’automobile. Certains garages coopèrent aussi avec des entreprises hors constructeurs. Par exemple, VINCI Autoroutes donne parfois ses vieux véhicules à des garages solidaires soutenus par la Fondation VINCI pour la Cité.
    Jacques Parent : La récupération de véhicules est souvent le résultat de partenariats locaux avec des constructeurs, des collectivités, des administrations, des grandes  entreprises… Par ailleurs, ne pas négliger les clauses d’insertion : pour faire réparer une partie de leur parc automobile, des collectivités peuvent lancer une consultation dont l’objet est celui de l’insertion et le support pédagogique la mécanique.
     
    Cécile HUGUET (responsable territoriale insertion CD Gironde) : Si le garage est solidaire alors doit-il être obligatoirement Entreprise d’Insertion? Pas en ACI?
    Lauriane Barthélémy : Un garage solidaire n’est pas forcément une structure d’insertion. Il peut très bien avoir le statut d’EI ou d’ACI.
    Jean-Marie Beaucourt : ACI et EI sont possibles sans être obligatoires. La nature des tâches qui peuvent être proposées différent car, en principe, les salariés en ACI sont plus éloignés de l'objectif "devenir un mécanicien professionnel". Schématiquement un garage en ACI ferait plutôt de l'entretien.
    Jacques Parent : Il n’y pas d’obligation à créer une EI. Ce peut être éventuellement un ACI. Tout dépend du projet global, du projet social et du public en insertion visé pour que le garage solidaire puisse proposer des services à moindre coût à des personnes à faibles revenus. La difficulté actuelle est d’obtenir un agrément ACI et des CDDI : sur certains territoires, il arrive que des structures soient orientées vers un agrément EI parce qu'il y a déjà beaucoup d’ACI. Or ce n’est pas le même projet. L’EI se situe dans le marché, tandis que dans le cadre d’un ACI, la mécanique est un support pédagogique pour des publics en insertion. Si on choisit l’EI, il faut être sûr d’avoir de l’activité marchande et que les personnes en insertion produisent suffisamment.
     
    Cécile HUGUET (responsable territoriale insertion CD Gironde) : Avez-vous des expériences sur un garage social et solidaire mobile? En milieu rural?
    Lauriane Barthélémy : Mécanomade porté par l’association L’ETAPE en Normandie.
    Albine Séris : En garage social non, mais un entrepreneur réalise ce type de prestation en Charente : http://www.sudouest.fr/2016/11/30/voila-une-solution-qui-depanne-2585018-1238.php
    Jacques Parent : La SCIC Le Havre Mobilité présentée en vidéo vient de développer une action de mobilité en milieu rural.
     
    Christine Cholloux (attachée bureau des Vice-présidents CD Gironde) : Avez-vous déjà contacté les constructeurs pour des dons de véhicules de collaborateurs?
    Jacques Parent : La récupération de véhicules est souvent le résultat de partenariats locaux avec des constructeurs, des collectivités, des administrations, des grandes  entreprises… Par ailleurs, ne pas négliger les clauses d’insertion : pour faire réparer une partie de leur parc automobile, des collectivités peuvent lancer une consultation dont l’objet est celui de l’insertion et le support pédagogique la mécanique.
    Albine Séris : Les constructeurs et d’autres entreprises : les garages sociaux/solidaires leurs proposent des rescrits fiscaux de 60% sur la valeur de leur véhicule. Les entreprises locales ou d’autres comme Vinci Autoroute ou RTE sont des donateurs réguliers.
     
    Ali Tehar (CD Haute-Garonne) : Pourquoi la création de garage solidaire à partir de marques déposés ? Quid de la participation des habitants au projet (Association Partage Faourette)
    Jean-Marie Beaucourt : Le dépôt d'une marque n'est pas obligatoire. Solidarauto l'a fait pour protéger l'utilisation du nom et le réserver au réseau. A ce jour le projet associatif se préoccupe de la participation des adhérents/clients et participe à l'accompagnement global sur un quartier prioritaire. 
    Albine Séris : la marque déposée permet le soutien et l’appui d’un réseau qui peuvent faire part de leur expérience et être un argument de crédibilité auprès des partenaires techniques et financeurs, qu’ils soient publics ou privés (formation). A ma connaissance cependant, chaque projet s’adapte au territoire en fonction des pratiques, des financements, des besoins pour proposer un service le plus accessible possible, sans faire concurrence au secteur classique.
    Jacques Parent : La participation des habitants et des usagers est fondamentale. Quel projet de mobilité sociale ? Pour quels publics ? Les outils viennent après…
     
    Christine Cholloux (attachée bureau des Vice-présidents CD Gironde) : pour Denise GN: Avez-vous connaissance ou suivez-vous l'activité de garages "ordinaires" qui consacrent une journée par semaine à une activité de garage solidaire?
    Jean-Marie Beaucourt : Je ne connais pas de garage de ce type. Le programme Mobiliz de Renault propose des interventions ponctuelles dans ses garages sur prescription (critères sociaux)
    Albine Séris : A ma connaissance non, cependant nombre de garages « classiques » proposent de louer un pont en « self garage » un jour par semaine, pour compléter leurs revenus. Cependant on ne peut pas considérer cette activité en tant que telle comme solidaire (pas d’accompagnement spécifique à la mobilité, pas forcément de facilité de paiement…)
    Jacques Parent : Certains garages «classiques» proposent du self-garage une fois par semaine. S’agit-il d’un garage solidaire ? A voir…
     
     
    Agathe Vergne, Solutions Mobilité landes : Selon vous, quels sont les arguments "chocs " à apporter aux élus pour la constitution d'un pôle de mobilité.
    Jacques Parent : La mobilité est transversale. Elle relève de l’aménagement du territoire, de l’emploi-formation, de l’insertion, des déplacements… Une coordination des acteurs est nécessaire. Une plateforme de mobilité se fixe un projet global en fonction du public visé sur un territoire donné. Elle mobilise les acteurs concernés, organise l'accompagnement des personnes, crée des services... pour atteindre ses objectifs.
     
    Nathalie Brotons (chargée projets PDI/PTI CD Pyrénées-Orientales): Est-ce que la plateforme mobilité modèle ESS peut solliciter des fonds dans le cadre de la french impact (appel à projet a été lancé le 18 janvier 2018) ?
    Lauriane Barthélémy : L’appel à projets French Impact s’est clôturé le 26/02. Néanmoins, sur le principe, les plateformes de mobilité pouvaient y postuler, à condition de respecter les critères d’éligibilité inscrits dans l’AAP.

    Patrick BRALERET: Au niveau local, quelles collectivités  détiennent la compétence "mobilité"? Région, Département ou EPCI se renvoient la balle !
    Jean-Marie Beaucourt : La compétence mobilité est de fait partagée entre tous ces acteurs (lois MAPTAM et NOTRE). Une nouvelle notion est apparue celle d'Autorité organisatrice de la Mobilité AOM. Son ressort territorial correspond au périmètre de l’intercommunalité qui exerce la compétence mobilité. Certaines communautés exercent cette compétence de manière obligatoire – métropoles, communautés urbaines et communautés d’agglomération –, les communautés de communes peuvent, selon le souhait de leurs membres, choisir de ne pas se doter de cette compétence ou l’exercer en tout ou partie.
    Albine Séris : La mobilité est une problématique transversale : elle permet l’accès au travail, mais aussi l’accès aux soins (santé public) au loisir (lien social). Elle permet aux personnes de rester en territoire rural sans être trop isolées.
    Jacques Parent : Les collectivités ne détiennent pas la compétence Mobilité. Suite à la loi NOTRe, elles détiennent des compétences Transport-Déplacement, obligatoires ou facultatives, en fonction des bassins de vie et de la nature des EPCI. Vous avez l’impression que chacun se renvoie la balle parce que les attentes sont très différentes : les uns veulent favoriser les déplacements doux, d’autres les transports en commun, d’autres s’intéressent davantage aux publics fragiles… D’où la stratégie d’un projet global de mobilité sur un territoire donné.
  • 0 commentaire

62 inscrits

Distanciel

Photo de Jean-Louis Llorca
Abonné
CD

Jean-Louis Llorca

Photo de Henri AREVALO
Utilisateur
Asso

Henri AREVALO

et 60 autres

Au sujet de...

Avatar de Marjorie MERCIER
Animateur
thumbnail

Marjorie MERCIER

Animé par :
Marjorie MERCIER

  • Publié le 07/02/2018
  • Modifié il y a 1 mois
  • 0 commentaire433 vues
Chargement des blocs
Chargement...